Crown of Midnight

Throne of Glass, tome 2

keleana-tome-2-la-reine-sans-couronne-3991803Résumé : Après un an d’emprisonnement dans les mines de sel, Celaena a gagné sa liberté en devenant l’assassin attitrée du roi. Pourtant, Celaena est loin d’être dévouée à la couronne… Jouer le jeu du simulacre est d’autant plus difficile que les ordres du roi l’obligent à menacer ceux qu’elle voudrait protéger. Les forces obscures qui menacent l’équilibre du monde, l’obligeront cependant à faire un choix, au péril de sa vie…

Auteure : Sarah J. Maas (Throne of Glass)

Mon avis :

    Après seulement quelques semaines, j’avais tellement hâte de retrouver Celaena et son univers, ses compagnons et les forces obscures (et celles moins obscures) qui les menacent. Encore une fois, comme pour le premier tome, cette lecture commune a fait l’unanimité parmi les quatre lectrices que nous sommes. Vous pouvez retrouver les avis de Ouidad, Claire et Gaëlle.

     On retrouve Celaena quelques mois après la fin du tome 1. Elle est officiellement l’assassin de ce roi qu’elle hait tant, forcée de tuer discrètement, sans poser de questions tous ceux qu’il lui désigne. Sa situation ne semble pas avoir énormément changé par rapport au premier tome, elle n’est pas plus libre, et elle n’est pas plus en sécurité. Au fil des chapitres, on découvre énormément Celaena, de même que beaucoup de choses sur sa personnalité, son passé. (Je me sens tellement fière que certaines de mes théories aient été confirmées!). On voit aussi des aspects de sa personne qu’on avait tout juste devinés jusque là, la preuve qu’il ne fait pas oublier qu’elle est le plus grand assassin du royaume, et qu’elle n’a pas acquis ce titre à la légère.

     Dorian, lui, est bien plus en retraite pendant une bonne partie du roman (il m’a manqué!). Ça ne veut pas pour autant dire qu’il ne lui arrive rien. L’auteure est partie ici dans une direction à laquelle je ne m’attendais absolument pas. J’ai été très surprise. Et j’aime aime surprise par mes lectures!

    On retrouve bien sur aussi Chaol dont on suit la lutte intérieure, il refuse de changer et d’ouvrir les yeux, tout en étant impuissant contre ce qu’il ressent et pense. On sent un changement lent, progressif se faire en lui. C’est un personnage que je trouve à la fois très simple et très complexe. Sa loyauté en font un personnage très droit, très carré et à qui l’on peut se fier. Mais il est aussi un personnage fier, réfléchi, posé… Et l’on découvre des facettes inattendues en lui qui m’ont faite totalement fondre!

   On n’a cette fois pas de triangle amoureux, pas vraiment. Les interactions entre ces trois là sont toujours parfaites. Frustrantes, touchantes, anéantissantes (oui oui à ce point), émouvantes, énervantesparfaites. L’équilibre entre le trio, la balance entre les amitiés, les loyautés des uns et des autres, et l’amour est telle qu’on n’appelle même pas ça un triangle amoureux. D’ailleurs clairement dans ce tome ça n’en est pas un.

     On ne peut absolument pas deviner ce que l’auteure a prévu pour les personnages. Quand on commence à imaginer quelque chose, tout change. Et vu qu’il reste encore cinq tomes après celui-ci, on a le temps de voir pas mal de choses se passer! Il n’y a pas de moments plus lents dans ce tome-ci, j’ai été happée tout du long dans l’intrigue. Encore une fois, on n’est pas forcément constamment dans l’action, mais il se passe pourtant toujours quelque chose. Il n’y a pas de temps morts. Il y a juste un déroulement fluide des événements, avec des moments où l’écriture se pose, prend son temps, avant de basculer dans l’action et d’accélérer. Une danse parfaitement exécutée à mon goût. L’auteure nous mène en bateau, nous emmène exactement où elle veut, pour faire des choses totalement inattendues!

     Encore une fois on a des personnages secondaires qu’on ne peut s’empêcher d’adorer et d’admirer. On rencontre aussi de nouveaux personnages secondaires dont on ne sait pas quoi penser, faut-il s’y fier?

     Et au travers de moments déchirants (j’ai passé je ne sais combien de temps en PLS suite à un passage en particulier) on arrive aux derniers chapitres… La fin annonce un tournant important dans la série. Sûrement de nouveaux personnages que j’ai hâte de découvrir. Et surtout encore plus de situations compliquées et risquées pour Celaena qui n’est pas au bout de ses peines, mais que les événements de ce tome ont clairement forcée à évoluer, à faire face, à prendre des décisions.

En bref : L’auteure nous mène en bateau, joue avec nos sentiments, et on redemande une autre danse!

Extraits :

« But death was her curse and her gift, and death had been her good friend these long long years. »

« – Because I have nowhere else to go. […]
– Then you will always have a place here. »

« Chaol stood before the king’s throne, almost boring himself to tears as he gave yesterday’s report. »

« It was like coming home or being born or suddenly finding an entire half that had been missing. »

« Never forgive, never forget. »

« To escape death, she’d become death. »

Bonne lecture!

Xoxo

Publicités

15 commentaires sur « Crown of Midnight »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s