Là où tu iras j’irai

la-ou-tu-iras-j-irai-898407Résumé : Isabelle a 32 ans, un chihuahua nain prénommé Woody-Allen et une carrière d’actrice comparable à celle du Titanic : prometteuse en théorie, catastrophique en pratique.
Le jour où elle refuse la demande en mariage de l’homme qu’elle aime, sous prétexte qu’elle ne veut pas d’enfant, elle se retrouve à la rue, avec pour toute fortune vingt-quatre euros sur son compte en banque. Elle est alors forcée d’accepter le seul travail qu’on lui propose : utiliser ses talents de comédienne pour séduire Jan Kozlowski, un jeune veuf sur le point de se remarier.
La voilà donc partie en Italie, dans la maison de vacances de la richissime et déjantée famille Kozlowski. Seule ombre aux deux semaines de dolce vita qui se profilent : pour exécuter en toute discrétion sa mission « séduction », Isabelle devra jouer le rôle de l’irréprochable nanny anglaise de Nicolas, 8 ans, qui n’a pas prononcé un seul mot depuis la mort de sa mère cinq ans plus tôt. Isabelle est bien loin d’imaginer à quel point cette rencontre improbable avec ce petit garçon blessé par la vie va bouleverser sa vision du monde. 

Auteure : Marie Vareille

Mon avis :

Je tiens à remercier NetGalley et les éditions Fayard de m’avoir permis d’enfin découvrir la plume de Marie Vareille qui m’attire depuis quelques temps déjà.

     L’histoire démarre sur le quotidien d’Isabelle. On rencontre cette trentenaire un peu paumée qui semble ne pas bien savoir ce qu’elle veut faire quand elle sera grande. On y rencontre aussi ses deux meilleurs amis et son petit ami. A eux quatre, on a un joli panel de ce que à quoi ça peut ressembler d’être adulte. D’une certaine façon, j’ai su dès ce moment-là que j’allais aimer ce livre. Non pas que je m’identifie totalement à Isabelle, mais approchant la trentaine et étant loin du modèle de la femme active, sûre d’elle et qui sait exactement ce qu’elle veut du moment qu’elle a soufflé ses trente bougies, je n’ai pas pu m’empêcher d’apprécier cette vision différente et très réaliste de ce que l’on appelle communément être adulte.

     Toutefois il m’a fallu un petit moment pour vraiment rentrer dedans et commencer à réellement apprécier Isabelle. Il faut dire que par moments on a un peu envie de la secouer. Mais ça fait partie de sa personnalité, loin d’être parfaite. Le premier tiers donc, nous fait rentrer dans la tête d’Isabelle, nous apprend à la connaître et à la comprendre. Mais il ne se passe pas grand chose dans cette phase de mise en place.

     Par contre, à partir du moment où on arrive en Italie, les choses commencent vraiment. Isabelle se met d’elle-même dans des situations où, bien qu’on ait un peu pitié pour elle, on ne peut pas s’empêcher d’en rire. Elle est drôle, et cela bien malgré elle.

    Elle rencontre la famille Kozlowski, et nous aussi en même temps. Cette famille marquée par la tragédie et comptant pas moins de deux adolescentes, lui en fait aussi voir de toutes les couleurs. Malgré tout, Marie Vareille nous entraîne subtilement sur le terrain des cœurs brisés qui se répondent, des vies déchirées qui se comprennent, et des appels à être aimés hurlés en silence.

    Toujours sous couvert de situations cocasses et d’humour, les relations évoluent, de manière subtile et surprenante, mais surtout très naturelle (Harry Potter aidant, bien sûr). Tous les personnages sans exception évoluent. En deux semaines de vacances, chacun est touché d’une manière ou d’une autre, et le lecteur ne peut s’empêcher d’être touché aussi.

     Mais bien sûr, évoluer ne veut pas dire changer, et j’ai eu la bonne surprise de voir que jusqu’au bout, bien que se remettant en question, Isabelle évolue mais reste fidèle à elle-même, et ce pour le plus grand plaisir de nos zygomatiques!

     Ce livre est un bon livre « feel good » qui apporte sourire et sérénité, et semble aussi, d’une certaine manière, nous autoriser à accepter qu’avoir la trentaine ne veut pas nécessairement dire être adulte, et c’est pas plus mal!

En bref : Une belle tranche de vie, pleine d’humour et d’émotions!

Bonne lecture!

Xoxo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s