Miroir, Miroir

Villains tome 1

miroir-miroir-l-histoire-de-la-mechante-reine-830316Résumé : Il était une fois une jeune femme qui ignorait qu’elle était belle. Si belle qu’un roi en tomba éperdument amoureux. Il l’épousa et l’emmena vivre ans son château. Le roi avait une fille, Blanche Neige. Une vie de rêve commença pour tous les trois, faite de rires, de bals et de banquets. Tout était parfait.
Jusqu’au jour où la guerre arriva, et qu’une ombre apparut dans le miroir de la reine. Une ombre qui allait déchaîner sa cruauté…

Auteure : Serena Valentino

Mon avis :

Miroir, Miroir est une réécriture du conte de Blanche-Neige, centré sur la Méchante Reine. L’histoire commence au moment de la rencontre entre la jeune belle qui deviendra celle-ci et le roi qui tombe amoureux de sa beauté.

La future reine n’est pas au courant de sa beauté, ayant grandi avec un père qui ne l’aimait pas et détruisait constamment toute forme d’acceptation de soi et de confiance que la jeune fille aurait pu développer.

Le fait que son père lui a toujours dit à quel point elle était moche, et qu’il ne l’ai jamais aimée va jouer un rôle crucial dans la psychologie du personnage.

La reine est une femme qui a peu confiance en elle, mais qui, avec l’amour de son époux apprend à s’accepter. C’est une femme aimante. Elle aime profondément son mari, mais aussi sa fille. Elle est une mère pour Blanche Neige qu’elle ne veut jamais voir souffrir. A travers ses insécurités, sa relation avec son mari et sa fille, elle est un personnage bon et  même un peu attachant. Avant que l’ombre du miroir n’apparaisse, on ne peut pas imaginer un instant qu’elle en viendra à devenir cette femme cruelle et vaniteuse que l’on connait dans nos contes.

miroir-miroir-l-histoire-de-la-mechante-reine-484979Mais un événement survient qui change tout. Entre la douleur de la perte d’un être cher, et les sombres influences qui profitent de cette vulnérabilité, on voit comment la relation qu’elle avait avec son père et son manque de confiance en elle vont se retrouver focalisés en une seule idée : la beauté.

De là la descente du côté obscur (où il n’y a même pas de cookies!) prend une tournure qui n’a plus rien de surprenant.

Si l’on connait l’histoire de Blanche Neige par cœur, cette réécriture, toujours sous forme de conte, apporte un point de vue sur la Méchante Reine et comment elle l’est devenu. J’ai bien aimé que le format de conte soit maintenu, puisque finalement, un conte ne doit pas nécessairement être conté du point de vue du gagnant…

En bref : Une réécriture originale qui reprend la forme du conte.

Bonne lecture!

Xoxo

Publicités

4 commentaires sur « Miroir, Miroir »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s