Fragiles

fragiles-887421Résumé : Gabriel a toujours été le bad boy du lycée : celui qui frappe avant de parler, qui fait craquer toutes les filles mais ne s’attache jamais. Brittany incarne la peste par excellence, à la répartie vicieuse, et au joli minois qui ne laisse aucun garçon indifférent. Pourtant, derrière leurs apparences montées de toutes pièces, tous deux cachent de profondes blessures qui les éloignent des autres. Dans cette course pour cacher leurs cicatrices, Gabriel et Brittany se cherchent mutuellement… Se trouveront-ils ?

Auteure : Sarah Morant (Timide)

Mon avis :

Tout d’abord je tiens à remercier NetGalley et les éditions Hachette Romans pour m’avoir donné accès à ce livre.

    Malheureusement, je n’ai pas accroché. Si Timide assumait ses clichés, les rendant acceptables, ici ça n’est pas passé. Les personnages pourraient être intéressants, ils ont un lourd passé, une vraie profondeur, mais on est tout de suite dans le cliché du bad boy blessé qui brise le cœur des filles pour mettre de la distance et de la peste qui est méchante pour se protéger.

    Pendant plus de la moitié du livre, on a une suite de répétition de la même chose. En fait j’ai eu l’impression qu’on essayait de me bourrer le crane avec cette idée d’armure pour se protéger, de masque pour cacher ses faiblesses. Le problème c’est que déjà, on est tous passés par l’adolescence, donc on est déjà au courant, et même si Gabriel et Brittany ont peut-être subi plus que l’ado lambda, on est tous plus ou moins passés par là, ça n’est pas aussi exceptionnel et étonnant qu’on essaye de nous le rabâcher. Et le fait que ce soit répété trois fois par paragraphe, ça devient vite très lourd. 

    J’ai donc eu beaucoup de mal avec cette lecture. Pourtant, c’est dommage, parce que les personnages et leurs histoires sont intéressants, leur passé est travaillé, et l’on découvre des éléments jusqu’au bout. J’ai même été surprise par certaines révélations vers la fin. Le dernier tiers du livre, bien que prévisible par certains aspects, m’a plus pu. Mais les deux premiers tiers m’ont agacée et j’ai dû me faire violence pour ne pas abandonner ma lecture… (mais c’est dur pour moi de laisser tomber une lecture…).

    Clairement donc, je n’ai pas aimé ma lecture. Toutefois je tiens à insister sur le fait que ce n’est que mon avis et mon ressenti, si cette lecture n’a pas pris avec moi, c’est aussi en bonne partie liée à moi et mes goûts personnels.

En bref : une lecture sur laquelle je n’ai pas accroché…

Bonne lecture!

Xoxo

Publicités

4 commentaires sur « Fragiles »

    1. J’avais réussi à passer outre les clichés dans Timide, puisqu’ils étaient quand même assumés. Du coup en voyant Fragiles sur Netgalley, je me suis dit « pourquoi pas? »… mais non, ça ne l’a pas fait cette fois.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s