Sauveur & Fils, Saison 1

Sauveur & Fils, tome 1

sauveurs-et-fils-saison-1-769703Résumé : Quand on s’appelle Sauveur, comment ne pas se sentir prédisposé à sauver le monde entier? Sauveur Saint-Yves, 1,90 mètre pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d’affaire Margaux Carré, 14 ans qui se taillade les bras, Ella Kuypens, 12 ans, qui s’évanouit de frayeur devant sa prof de latin, Cyrille Courtois, 9 ans, qui fait encore pipi au lit, Gabin Poupard, 16 ans, qui joue toute la nuit à World of Warcraft et ne va plus en cours le matin, les trois sœurs Augagneur, 5, 14 et 16 ans, dont la mère vient de se remettre en ménage avec une jeune femme…
Sauveur Saint-Yves est un psychologue clinicien.
Mais à toujours s’occuper des autres, Sauveur oublie le sien. Pourquoi ne peut-il pas parler à son fils Lazare, 8 ans, de sa maman morte dans un accident? Pourquoi ne lui a-t-il jamais montré la photo de son mariage?
Et pourquoi y a-t-il un hamster sur la couverture?

Auteur : Marie-Aude Murail

Mon avis :

      Les livres de Marie-Aude Murail m’ont suivie pendant tout le collège, et après l’avoir rencontrée au Salon du Livre de Montreuil, img_5108j’avais encore plus envie de me lancer dans Sauveur & Fils.

      Marie-Aude Murail m’a habituée à aborder dans chacun de ses livres, des sujets auxquels on est confrontés dans notre vie quotidienne, en les tournant en ridicule quand ce sont des choses négatives, en en riant ou encore en les faisant paraître plus que normaux. Cette manière de présenter les choses poussent à la fois à se sentir mieux avec soi-même et à réfléchir à certains sujets.

      Les personnage principaux de Sauveur & Fils sont un père et son fils. Le père, noir de peau, vient des îles et est psychologue. Le fils métis, est en primaire et espionne secrètement certains rendez-vous de son père.

     Avec ces deux personnages, on est gâtés : les thèmes et sujets abordés sont nombreux et variés. Du racisme à la phobie scolaire, en passant par les jeux vidéos et l’homosexualité, un large spectre est abordé. Et des sujets qui peuvent semblerimg_5107 sensibles à aborder dans des romans jeunesse, le sont avec simplicité, leur ôtant leur tabou et facilitant ainsi la compréhension et l’ouverture au dialogue.

      J’ai été très touchée par les personnages, autant le père que le fils, par leur histoire, mais aussi par les patients de Sauveur, qui malgré leurs conditions (dépression, incompréhension…) s’avèrent drôles et expressifs si l’occasion leur est donnée d’être eux-mêmes.

      En passant de Sauveur à son fils, on voit une jolie tranche de vie se dessiner, et l’importance de comprendre que même si l’on s’appelle Sauveur, on ne peut pas sauver tout le monde, et on ne peut pas se sauver tout seul…

En bref : Un roman plein de bon sens, que je conseille à tous, grands comme petits!

Bonne lecture,

Xoxo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s