Ne m’appelez pas Blanche-Neige

ne-m-appelez-pas-blanche-neige-877176-250-400

Résumé : Qui a dit que la vie était un conte de fées ? Lorsqu’on est trahie par sa meilleure amie, difficile d’y croire. Sous le choc, Blanche, 18 ans, préfère s’enfuir dans la nuit parisienne, entraînée par de mystérieux fêtards rencontrés sur le réseau social le plus populaire du moment. Si la magie devient virale, une princesse peut-elle s’en sortir avec pour seules armes : sa répartie et son téléphone ? Oserez-vous croquer cette pomme d’amour et découvrir le cœur des princes de votre entourage ?

Auteure : Gally Lauteur

Mon avis :

   Tout d’abord, je remercie NetGalley et Hachette Romans De m’avoir fait confiance en me donnant l’opportunité de lire ce livre.

     Pour ne m’appelez pas Blanche-Neige, j’y suis allée sans avoir lu le résumé, en me fiant seulement à la couverture, je ne savais donc pas du tout à quoi m’attendre, à part peut-être à une réécriture de conte, et j’étais plutôt ouverte.

    Effectivement on a le conte de de Blanche-Neige revisité. avec une Blanche-Neige, qui s’appelle en fait Blanche, qui n’a rien à voir avec la princesse du conte, puisqu’elle se refuse à être une demoiselle en détresse. Malgré sa situation au début du récit, où elle est plutôt en difficulté, elle ne peut pas accepter de dépendre des autres, et trouve comment subvenir à ses besoins par ses propres moyens. Une princesse indépendante!

     On a ici un conte de fées des temps modernes impliquant des applications sur smartphone, avec géolocalisation, des hélicoptères, des châteaux et beaucoup de chaussures pour Cendrillon!

     Blanche a une sacrée répartie et ses échanges avec « les nains » ou encore son ancienne meilleure amie me l’ont rendue fort sympathique! Si elle se décrit elle-même comme quelqu’un de très effacé et qui essaye juste de faire plaisir à tout le monde pour être acceptée, son sens de la répartie dément ses propos. Elle a bien plus en réserve qu’elle le pense. J’ai beaucoup aimé suivre cette prise de conscience, cette réalisation de soi.

    Bien sûr on sait qu’on aura un happy ending, c’est un conte de fées, et les relations qui vont se mettre en place sont assez prévisibles. Mais cela n’enlève rien à l’histoire, que l’on prend plaisir à suivre. On a envie de voir Blanche évoluer, de même que les personnes qu’elle rencontre, on a envie de découvrir les secrets, les intentions et les machinations des uns et des autres. On est porté par le récit, qui sans être si original que ça, n’en est pas moins atypique et prenant. Si j’ai craint le triangle amoureux à un moment, je peux vous rassurer, aucun problème de côté là!

     Certains passages, notamment de réflexion interne pour Blanche étaient un tout petit peu longs, mais en dehors de ça, on se laisse prendre au jeu et on est curieux. L’application Pomme-d’amour.fr pourrait-elle vraiment exister? Parce que j’aurais bien besoin d’une sorcière pour me filer un petit coup de pouce! 😉

En bref : Une Blanche-neige des temps modernes avec une sacré répartie, qui vaut le détour 😉

Bonne lecture!

Xoxo

Publicités

11 commentaires sur « Ne m’appelez pas Blanche-Neige »

      1. Un peu plus de profondeur, un peu moins de clichés, une héroïne qui en veut un peu plus.. Il y a pas mal de petites choses qui m’ont gênées et au final, tout cumulé, je suis ressortie déçue :/

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s