Origines

Rebecca Kean, Tome 6

rebecca-kean-tome-6-origines-890471Résumé : Un coup de fil en pleine nuit augure rarement une bonne nouvelle. Quand c’est pour apprendre qu’un petit rigolo a décidé de faire mumuse avec un sort interdit depuis des lustres, je commence a perdre mon sens de l’humour. Et si, en plus cette démonstration vise a éliminer un à un les chefs de clans officiant sur mon territoire, autant vous dire que je voit carrément rouge!
Avec tout cela, on voudrait que j’exerce avec un peu plus de sérieux mon rôle de reine des Vikaris. Pas de doute, les congés payés, c’est pas pour demain…

Auteure : Cassandra O’Donnell

Mon avis :

     Rebecca, la tueuse psychopathe, enseignante à l’université et mère d’une adolescente en pleine crise m’avait tellement manquée!

     J’ai dévoré ce tome en quelques heures à peine, ne pouvant pas le lâcher, comme une accro! Tous les personnages m’avaient manqué! Pas seulement Rebecca, mais aussi Ali, Raphael, Leonora, Bruce, Beth, etc. En fait, tous. Et la lecture de ce tome est passée si vite que j’ai l’impression de ne pas être rassasiée. Au contraire j’en veux encore plus! La plume est si fluide, l’humour mordant tellement piquant, que sa lecture est juste addictive. Impossible de poser le livre, et on ne réalise même pas à quelle vitesse on avance dans le livre tellement on est plongé dedans.

     Certains personnages étaient quasi absents de ce tome, juste mentionnés, et même si je comprends pourquoi, ça ne reste pas facile à accepter. Ceux présents ont su encore une fois me faire rire  du début à la fin. Mais ils ont aussi su me faire verser quelques larmes.

    Au milieu d’une enquête plus que dangereuse, agrémentée de batailles et de trahison, Rebecca l’Assayim, mais aussi la Reine, se retrouve dans les situations les plus inattendues possibles. Sa répartie cinglante et son stoïcisme m’ont vraiment fait rire. Mais certaines des situations auxquelles elle est confrontée m’ont aussi fait pleurer. Ce livre m’a fait passer par pas mal d’états émotionnels!

     Que ce soit du point de vue personnel (sérieusement, la vie amoureuse de Rebecca c’est déjà le bordel alors si ses amis, sa famille et sa fille s’y mettent, comment voulez-vous qu’elle ne devienne pas folle?!) ou professionnel (Assayim, Reine, Prima… combien de casquettes une seule personne peut-elle porter en même temps?) on n’a pas le temps de s’ennuyer.

      Rebecca a énormément évolué au cours de cette saga, de même que son entourage, et dans ce tome elle le réalise vraiment, et prend conscience des conséquences que cela va avoir sur ses différents rôles (allant de mère à tueuse professionnelle en passant par amante et Reine). Le temps des décisions arrive, et celles-ci ne pourront être prises à la légère…

   Si on obtient certaines réponses soulevées au cours des tomes précédents (certaines sont des surprises énormes pour moi, et d’autres je les avais plus ou moins devinées au moins en partie), la situation continue de se compliquer et apporte de nouvelles questions, qui n’auront d’autres choix que de trouver leurs réponses dans le septième et dernier tome, et qui du coup nous laisse dans une attente douloureuse (j’ai déjà mentionné le problème d’addiction, et donc de manque).

En bref : Un coup de coeur pour ce tome 6 palpitant, qui comble à peine le manque de Rebecca Kean! Vivement le tome 7 et les hors-séries, j’en veux toujours plus!

Bonne lecture!

Xoxo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s