Le Monstrologue

le-monstrologue-tome-1-861820Résumé : La peur est parfois notre seule amie.
« Voici les secrets que j’ai gardés. La confiance que je n’ai jamais trahie. Mais cela fait aujourd’hui plus de quatre-vingt-dix ans qu’est mort celui qui m’a accordé sa confiance, celui dont j’ai conservé les secrets. Celui qui m’a sauvé… et aussi condamné. »
Ainsi commence le journal de Will Henry, jeune apprenti auprès d’un docteur à la spécialité des plus inhabituelles : la chasse aux monstres. Au fil des années passées à ses côtés, Will s’est accoutumé aux visites nocturnes et aux missions périlleuses. Mais lorsqu’une nuit, un pilleur de tombes leur apporte une trouvaille particulièrement macabre, Will et son maître se retrouvent embarqués dans une vertigineuse descente au cœur de l’horreur…

Auteur : Rick Yancey

Mon avis :

Tout d’abord je remercie Robert Laffont et NetGalley de m’avoir permis de lire ce livre.

     Je connaissais la plume de Rick Yancey pour avoir lu les deux premiers tomes de la trilogie La Cinquième Vague (qui apparemment va accueillir trois tomes supplémentaires). J’avais adoré le premier tome et m’étais ennuyée sur le second. Je me suis donc lancée dans Le Monstrologue sans vraiment savoir si c’était un bonne idée ou non, vu que jusque là j’avais aimé un livre sur deux, et dans un tout autre registre.

Le Monstrologue n’a rien à voir avec La Cinquième Vague. Le ton, le style et l’univers sont très éloignés. Si j’ai commencé ma lecture sans savoir à quoi m’attendre,  j’ai été très surprise par les premières pages (passé le prologue). L’histoire est très originale et inattendue (du moins pour moi qui n’avait même pas lu la quatrième de couverture ^^), et l’idée m’a tout de suite plu.

     On lit le journal de Will Henry, un très vieil homme qui à la fin de sa vie relate le récit de sa vie auprès du Docteur Warthrop, expert en monstrologie. Will n’est alors âgé que de douze ans et va vivre des horreurs auxquelles même un adulte avisé hésiterait (à raison) à faire face.

     Le texte est très détaillé quant au travail du docteur et aux missions auxquelles Will assiste. Et par très détaillé, je veux dire par là que l’on a une description visuelle, olfactive et émotionnelle des monstres et des situations. Il y a largement de quoi faire des cauchemars. Petit conseil : ce livre n’est pas à lire avant les repas, certains passages coupent vraiment l’appétit!

    On a donc un personnage principal très jeune, et pourtant, ce livre n’est pas pour les enfants! Il décrit une véritable horreur, non seulement des monstres, mais aussi des humains. Il amène à réfléchir sur notre place dans l’évolution des espèces, à la morale, au bien et au mal… Le tout sur fond d’horreur.

    L’auteur fait ici un travail fantastique. Tout en travaillant la description crue, il nous fait avancer dans un univers angoissant, où sans s’en apercevoir des couches du mystère se dévoilent peu à peu, sans même qu’on ait pris conscience de la profondeur de celui-ci.

     Si certains passages sont difficiles à lire et que j’ai dû prendre mon temps pour finir ce livre afin de m’éviter les cauchemars et de sauter des repas, j’ai été assez facilement entraînée aux côtés de Will et du docteur (pour lequel je ne ressens que très peu de sympathie, sans pour autant parvenir à la détester), et après avoir découvert que cette série comportera cinq tomes, je suis en fait plutôt contente, et c’est avec plaisir que je me pencherais sur la suite des aventures de Will et de ce bien étrange personnage qu’est le monstrologue…

En bref : Une lecture à vous filer des cauchemars!

Bonne lecture! Et n’oubliez pas, les monstres sous le lit sont réels…

Xoxo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s