Madame Butterfly

madame-butterfly-335214

Résumé : Oh, Butterfly! Ne dit-on pas que toucher les ailes d’un papillon le condamne?
Benjamin Lacombe réinterprète ici l’inoubliable histoire de Madame Butterfly et nous fait entendre la voix inédite d’un Pinkerton rongé par les remords. Ce livre d’artiste, à la mesure de ce sublime drame amoureux, s’épanouit à travers d’éblouissantes peintures à l’huile et nous entraîne dans un Japon révolu mais aux mystères intacts. Au verso des pages reliées en paravent se déploie, sur 8 mètres de long, une délicate fresque au crayon et à l’aquarelle.

Auteur / Illustrateur : Benjamin Lacombe

Mon avis :

      Madame Butterfly est un opéra italien composé entre 1901 et 1903 et qualifié de tragédie japonaise en deux actes. Benjamin Lacombe reprend donc cette histoire dans ce magnifique objet livre.

     Etant assez ignorante en termes d’opéras, je ne connaissais pas l’histoire de Madame Butterfly. J’en avais entendu le nom, mais j’en ignorai la contenance.

   C’est une histoire tragique en effet. Et qui s’allie parfaitement avec le style d’illustrations de Benjamin Lacombe. Les dessins sont magnifiques et mettent l’accent à la fois sur l’origine japonaise de l’histoire mais aussi bien sûr, sur son aspect tragique.

     Chaque page est une oeuvre d’art à elle seule. L’équilibre entre les couleurs vives et l’aspect sombre est parfait. Une vive mélancolie se dégage du dessin, et donne encore plus de poids aux mots.

     De plus, une fois l’histoire finie, on peut découvrir une autre face au livre. En effet les pages se déplient pour dévoiler une fresque de huit mètres de longs. Si j’avais une pièce de cette longueur là chez moi, j’y exposerais surement cette oeuvre tant elle est sublime, et porte le coup de crayon si particulier de l’illustrateur.

En bref : Une histoire bien triste, mise en avant par de magnifiques illustrations.

Bonne lecture, laissez les images parler…

Xoxo

Publicités

4 commentaires sur « Madame Butterfly »

    1. Elle est sublime! Je voudrais garder mon livre ouvert et déplié tout le temps si j’avais la place!
      Surtout que quand je l’ai acheté, c’est que j’étais tombée dessus par hasard et j’avais même pas vu qu’il y avait une fresque, c’était la bonne surprise! ;D
      C’est le seul livre de Benjamin Lacombe que j’ai pour le moment, mais je voudrais tellement tous les avoir! Lesquels tu as toi?

      Aimé par 1 personne

      1. Quand on a un Lacombe dans sa bibliothèque, on finit par tous les vouloir 🙂
        J’ai les deux Alice, Notre Dame de Paris, Marie-Antoinette, Facéties de chats et Facéties de chiens et je dois recevoir une version dédicacée de Les Super-héros détestent les artichauts (campagne Ululle).

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s