It ends with us

it-ends-with-us-751754

Résumé : Lily hasn’t always had it easy, but that’s never stopped her from working hard for the life she wants. She’s come a long way from the small town in Maine where she grew up – she graduated from college, moved to Boston, and started her own business. So when she feels a spark with a gorgeous neurosurgeon name Ryle Kincaid, everything in Lily’s life suddenly seems too good to be true.
Ryle is assertive, stubborn, and maybe even a little arrogant. He also is sensitive, brilliant, and has a total soft spot for Lily, but Ryle’s complete aversion to relationship is disturbing…

Auteur : Colleen Hoover

Mon avis :

     It ends with us est mon deuxième livre de cet auteur, et si Maybe Someday m’avait touchée, It ends with us a vraiment touché une corde sensible et m’a bouleversée de manière inattendue. Si j’ai un conseil à vous donner, c’est d’oublier tout ce que vous avez pu lire de Colleen Hoover avant, d’oublier toute idée, tout a priori que vous pourriez avoir sur ce livre, et d’entre dedans en ne sachant rien de plus. C’est ce que j’ai fait. J’avais vaguement parcouru la quatrième de couverture et c’est tout.

     Je me suis aussi laissée trompée par la couverture à laquelle je n’avais pas prêté assez attention. J’y ai vu des fleurs, une dominante rose très girly, je m’attendais donc à une jolie romance, à du romantisme. Je m’attendais aussi à personnages intéressants ayant une vraie profondeur. Là-dessus je n’ai pas été déçue. Les personnages sont tellement vrais, tellement réalistes, tellement humains… Ils ont une multitude de facettes, tout comme les personnes réelles que nous sommes. Et c’est sans doute pour ça que ce livre est si bouleversant.

     Dans la première partie, on découvre Lily. On y apprend un peu de son passé, on découvre ses blessures, ses brisures. On rencontre aussi Ryle, sa franchise, sa détermination, son ambition. Et l’effet qu’une courte rencontre aura sur eux. Lorsqu’ils se rencontrent à nouveau, on voit la romance venir. Ryle a toujours été clair quant à ce qu’il voulait : les relations ça ne l’intéresse pas, mais alors pas du tout. Lily pourra-t-elle le faire changer?

    La première partie de l’histoire est donc tournée vers cette jolie romance,  pas totalement originale mais tout de même bien prenante. En parallèle on continue d’en apprendre un peu plus sur Lily, et notamment son premier amour qui a eu un impact important dans sa vie.

       Mais la deuxième partie… c’est là que ça se gâte. Si j’ai passé toute la première partie à sourire comme une bêta devant mon livre (que je sois chez moi, dans le bus ou au milieu d’une foule n’y a rien changé, je ne pouvais vraiment pas maîtriser les muscles de mon visage!) la deuxième partie quant à elle a déclenché de nombreuses larmes, des poings serrés, une douleur sourde, une inquiétude persistante laissant une sensation désagréable dans le bas-ventre. Vraiment, cette deuxième partie, m’a prise aux tripes.

      On y voit l’après. Après le « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». On y découvre l’envers du décor. Le sujet abordé est malheureusement un sujet d’actualité qui touche de bien trop nombreuses personnes. Il fait partie de notre quotidien, et chacun et chacune de nous pourrait se retrouver concerné sans même l’avoir vu venir. 

    Et Colleen Hoover traite ce sujet avec tant de sincérité, de vérité, posant les réelles interrogations, nous amenant à nous poser les bonnes questions, apportant un point de vue bien trop souvent négligé ou oublié, ou tout simplement que personne ne cherche vraiment à comprendre. Toutes les pensées qui passent par la tête de Lily sont le genre de pensées qui nous traversent lorsque l’on est victime d’une situation.

      Colleen Hoover ici apporte un témoignage sans filtre, décrit cruellement bien le tumulte des sentiments et nous touche profondément, créant un raz-de-marée émotionnel qui laisse une trace indélébile, et apporte une compréhension, un éclaircissement et surtout un rappel.

    Je vous invite donc vraiment à ouvrir ce livre, à savourer la première partie sans appréhension, puis à ouvrir votre esprit et votre cœur avant de plonger dans la tempête qui suit.

En bref : Une lecture bouleversante portée par une écriture à la fois simple et entraînante.

Extraits :

There is no such things as bad people. We’re all just people who sometimes do bad things.

As his daughter, I loved him. But as a human, I hated him.

Naked truths aren’t always pretty.

You warned me. You said one time with you wouldn’t be enough. You said you were like a drug. But you failed to tell me you were the most addictive kind.

Bonne lecture!

Xoxo

Publicités

3 commentaires sur « It ends with us »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s