Le regard des princes à minuit

le-regard-des-princes-a-minuit-413973

Résumé : Etre un véritable chevalier, aujourd’hui, est-ce encore possible? A travers sept épreuves initiatiques, des jeunes gens se lancent dans l’aventure : une expédition nocturne dans la forêt de Brocéliande, l’escalade de la façade de Notre-Dame en cordée, l’intensité d’un combat à mains nues, la découverte d’une danse oubliée avec une cavalière sensuelle… Autant de façons de vibrer, de prendre position dans la société, de dire NON.

Auteur : Erik L’Homme

Mon avis :

         Le regard des princes à minuit est un appel, calme, à se révolter, à se battre et à choisir ses combats. Au travers de plusieurs nouvelles, qui semblent à première vue n’avoir aucun lien, Erik l’Homme nous invite à la réflexion, à l’introspection. Dans une atmosphère douce et une écriture poétique, on est poussé à prendre le temps de penser à ce en quoi l’on croit, ce pour quoi l’on serait prêt à se battre avec nos propres moyens, nous appelle à nous demander quelle est la vérité que l’on croit et celle que l’on sert.

le regard des princes        Des histoires qui ont en commun l’éveil et la découverte. Sans avoir besoin de vivre des aventures démentielles, juste avec une danse, une corde une balade en forêt, la réflexion se fraye un chemin dans le conscient et l’inconscient et appelle à repenser la société qui nous entoure, ses codes et ses valeurs, à se rebeller doucement et fièrement, en choisissant ses armes.

        On y parle tour à tour de danse, d’Histoire, de légendes, de livres, de combats, etc, le tout avec à la fin de chaque conte, une histoire de chevalier qui se poursuit, trouvant son terme à la fin du recueil, nous laissant le soin de l’interpréter au fur et à mesure, de le lier au reste pour enfin le découvrir dans sa conclusion qui se fond finalement avec l’histoire de ces princes et chevaliers…

     L’écriture est très poétique, les références arrachent plus d’un sourire, et l’on se retrouve dans chacun des personnages croisés au détour d’une page. En à peine un peu plus d’une centaine de pages, ce livre réveille l’esprit endormi et relance la soif d’aventures et de vie…

En bref : Une invitation poétique à dire non, à sa manière.

le regard des princes dédicaceExtraits :

Tu commences ta vie assis, écrasé par tout ce qui te dépasse et que tu ne comprends pas. Un jour, quelque chose te bouscule et te donne envie de te lever. Alors tu te mets en marche. Et toute ta vie se met en marche avec toi.

Le contact des livres m’a appris à ne jamais me laisser enfermer dans le piège des mots.

Contrairement aux esclaves d’autrefois, les esclaves d’aujourd’hui sont des esclaves volontaires. Personne ne peut obliger les gens à se libérer des chaînes qu’ils réclament.

– A quoi ressemble ce visage? A celui de Sauron grondant depuis le Mordor?
– A celui de Grima Langue de Serpent plutôt.

C’est leur nombre et leur diversité, ainsi que la manière particulière que nous avons de les recevoir, d’être touchés, intrigués, intéressés ou déçus, qui rendent les livres précieux. Et, plus encore, l’écriture elle-même.

L’Histoire est verticale […] De la même façon que le présent est horizontal et le futur est une courbe incertaine, quelque part entre l’ordonnée d’hier et l’abscisse d’aujourd’hui…

Car autant que le mensonge, l’oubli est l’ennemi de la vérité.

Bonne lecture!

Xoxo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s