Sweet

sweet

Résumé : Bienvenue à bord de l’Extravagance, la croisière de luxe où tout est possible, y compris se sculpter un corps idéal!
En avant-première exclusive, découvrez le SOLU, la solution miracle à tous vos complexes. Il n’y a rien de plus doux que de fondre en se faisant plaisir.
Effet garanti : on se battrait pour y goûter!*
*Attention : la compagnie ne pourra être tenue pour responsable en cas de dépendance ou d’effets secondaires éventuels…

Auteur : Emmy Laybourne

Mon avis :

      Si le sujet abordé était intéressant, et l’intrigue prometteuse, je n’ai pourtant pas été conquise par ma lecture.

       L’obésité, l’image de soi, la pression de la société pour faire une taille mannequin, le regard des autres, sont autant de thèmes qui sont effectivement abordés. Mais ils semblent plus être un prétexte à l’histoire, que vraiment lancer un débat ou ouvrir une discussion ou une réflexion. J’ai été un peu déçue que le fait de s’accepter soi-même tels que l’on est, surtout à l’adolescence, ne soit pas plus approfondi.

        Le sujet est tout de même traité, bien qu’en surface, dans une direction qui me plait. La recherche constante de la minceur, à n’importe quel prix, est principalement critiquée. En effet, la solution de facilité pour perdre du poids, qu’il ait besoin ou non d’être perdu, se fait désormais sans le moindre effort grâce au Solu. Cette perte de poids n’est plus liée à un bon équilibre alimentaire, au sport, à l’entretien de son corps et à son maintien en bonne santé. Non, tous les excès sont permis grâce à ce « remède miracle ». Il n’est donc pas étonnant que cette fameuse solution aux kilos en trop ne soit en fait pas du tout bonne pour celui qui l’utilise, et qu’il lui faille en payer les conséquences.

        L’histoire est donc originale. Un produit miracle, sur une croisière de rêve qui tourne mal. Malheureusement, il y a pas mal de clichés entre la riche adolescente un peu peste, l’acteur qui vit mal sa notoriété et la love story entre une fille ordinaire et son idole. Et puis au final, certes l’ultra minceur est critiquée, mais il n’empêche que sur les deux personnages principaux l’un a un corps d’Apollon.

    Il y a aussi des scènes assez gores, il faut le savoir. Mais ayant été prévenue je m’attendais à bien pire en fait!

    Le double point de vue n’apportait pas énormément à mes yeux, et aurait pu n’apparaître que ponctuellement. Quant au style d’écriture, je pense que c’est ça qui m’a le plus gêné dans ma lecture et m’a empêché de réellement pouvoir en apprécier le contenu. En effet certaines expressions sont utilisées à outrance. Non seulement tant de répétitions laisse penser à un manque de vocabulaire, mais surtout, ce sont en général des expressions qui peuvent s’utiliser à l’oral (et uniquement si on est un adolescent!) mais qui pour moi passent très mal à l’écrit, et par là je veux dire, en dehors des dialogues surtout. Je ne sais même pas combien de fois j’ai tiqué en lisant le mot « grave », j’en ai été vraiment indisposée. Il s’agit peut-être un effet de genre, c’est même sûrement fait exprès, mais avec moi ça n’est malheureusement pas passé.

En bref : Une lecture qui, bien qu’elle aurait pu être divertissante et intéressante de par ses thèmes abordés, ne m’a pas plu plus que ça…

Extraits :

« – C’est trop lourd pour toi, tu manges pour éviter de souffrir. Tu manges ta souffrance et ça va te détruire. »

« – Ton corps il est… il est… à la fois pulpeux et doux, et en même temps… comment dire?… tellement vrai.
Je rougis des orteils aux oreilles.
– Et le vrai ça te plait?
– Le vrai c’est… grave sexy. »

« Qui aurait la bonne idée de tomber amoureuse pendant un carnaval de camés flippants? »

Bonne lecture!

Xoxo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s