Le Laboratoire aux Serpents

Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, tome 2

les-desastreuses-aventures-des-orphelins-baudelaire-tome-2-le-laboratoire-aux-serpents-4073083Résumé : Cher lecteur, Si tu cherches une lecture gentille, je crains que tu n’aies pas pris le bon livre.
Le récit que voici fait sourire au début : un oncle fantaisiste, des reptiles fascinants… Hélas ! ce début est trompeur, et les orphelins Baudelaire vont connaître bien des misères : une odeur détestable, un serpent venimeux, un accident de voiture, un cadenas rétif et le retour d’une personne qu’ils espéraient bien ne plus jamais revoir. Je me suis juré quant à moi de relater ces tragiques événements, mais libre à toi, cher lecteur, de refermer ce livre et de choisir quelque chose de plus drôle.
Avec mes sentiments respectueux, Lemony Snicket.

Auteur : Lemony Snicket

Mon avis :

       On retrouve Violette, Klaus et Prunille pour un nouvel épisode (les livres sont courts et font penser à un format série plus qu’à un format film ^^). Les trois enfants sont amenés à un nouveau tuteur, et alors qu’ils s’attendent au pire, les choses semblent enfin s’améliorer.

       C’est bien sûr sans compter sur la malchance des enfants et leur implacable ennemi. Heureusement que les enfants peuvent toujours compter les uns sur les autres, et sur leur les-desastreuses-aventures-des-orphelins-baudelaire-tome-2-le-laboratoire-aux-serpents-749101propre intelligence, intelligence qui semble malheureusement faire défaut à certains adultes censés être responsables d’eux…

      Lemony Snicket, encore une fois fait de nombreuses apartés pour nous inclure dans le récit, et manie l’ironie avec brio. Le récit en est pimenté et on en sourirait presque. Je dis bien presque, parce que tout de même, c’est pas bien joyeux ce qui leur arrive. Je dirais même plus, ils subissent encore plus que dans le tome précédent.

      Je trouve limite les thèmes abordés un peu violents pour un livre jeunesse. Et en même temps, ça rend l’antagoniste encore plus haïssable et on réalise à quel point il n’a aucune limite.

En bref : Un second épisode des malheurs de ces pauvres orphelins ans le même ton que le premier. A découvrir absolument.

Bonne lecture…

Xoxo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s