Une Braise Sous La Cendre

Tome 1

une-braise-sous-la-cendre-tome-1-640961Résumé : Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff : la résistance a tenté de pénétrer dans l’école un nombre incalculable de fois. Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et je t’écraserai.
Autrefois l’Empire était partagé entre les Erudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l’empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d’écrire s’expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d’élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté… et sauver ceux qu’ils aiment.

Auteur : Sabaa Tahir

Mon avis :

      L’univers créé par Sabaa Tahir est complexe et a de multiples couches que l’on découvre au fur et à mesure. Elle maîtrise parfaitement son monde, que ce soit l’histoire de l’Empire ou les contes et légendes des différents peuples, on sent que tout est travaillé pour créer un monde unique.

    Ce monde, au moment du récit, est impitoyable, violent et la vie dans l’Empire ressemble bien plus à de la survie. Et il est décrit sous le point de vue de deux personnages que tout, dans leur situation, semble opposer, mais que finalement leur soif de liberté rapproche.

       Laia est celle qui évolue le plus. Pas forcément le plus vite, mais un changement brutal d’attitude n’aurait pas été normal. Tandis que là, elle évolue par étapes, de manière totalement progressive, en réaction à ce qu’elle vit, et qui nous ressemblerait, elle est le personnage auquel on s’identifie le plus. On ne peut que l’apprécier, bien qu’elle ne soit pas parfaite, bien qu’elle commette des fautes graves, et qu’elle prenne de mauvaises décisions. Mais l’on ne peut s’empêcher de se demander si l’on aurait pas réagi comme elle à sa place… Tout du long, on souffre avec elle, on s’indigne face à ce qu’elle subit, on s’émeut de ses réussites, on rougit avec elle, et on l’encourage.

      Elias sait ce qu’il veut, et ce qu’il ne veut pas, depuis le début. Malheureusement pour lui, le destin n’a pas la moindre envie de lui accorder son souhait. Cet homme a été entraîné toute sa vie à devenir un Mask, un dangereux guerrier à la solde de l’Empire. Il est fort, le meilleur, il est puissant, issu d’une illustre famille, et on attend de lui qu’il soit impitoyable. Seulement, mettre un masque sur un visage n’efface pas ce qu’il est, qui il est au fond de lui. Il mène non seulement un combat quotidien pour sa vie, mais aussi un combat intérieur constant.

        Les autres personnages aussi sont très intéressants. Que ce soit Keenan, la Commandante (oh comme je la hais, c’est viscéral!) ou bien Helene, tous ont une histoire, une profondeur, une personnalité, et apportent énormément au récit et à son équilibre. Rien ni personne n’est laissé au hasard.

      Laia et Elias sont des braises sous la cendre, et l’on ne peut nier que lorsqu’ils sont ensemble, il y a des étincelles. Rétrospectivement, la romance n’est pas forcément la partie qui est mise en avant dans ce premier tome. L’histoire est si dense, qu’elle se focalise sur bien d’autres choses. On a juste assez de romance pour piquer notre curiosité et embraser notre imagination.

      L’autrice fait un travail formidable pour ce qui est de jouer avec nos émotions, un véritable ascenseur émotionnel! On va de surprises en surprises, de retournement de situation en chamboulements. Il est impossible de prédire ce qui vient ensuite, de se préparer. L’intrigue est si bien menée qu’on ne peut deviner ce que la prochaine phrase nous amène. On est tenus en haleine, on a soif de réponses, on est pris dans une tempête de mots et d’émotions. Entre les moments où le désespoir nous frappe de plein fouet et ceux où l’on entrevoit la beauté et l’espoir d’un moment furtif au travers es yeux de Laia ou d’Elias, nos pauvres émotions sont bien malmenées… et on en redemande!

       Merci Audrey (@lunabookaddict) de m’avoir « mis la pression » pour le lire! (et pour avoir répondu à mes messages envoyés à des heures aberrantes =s) Je suis encore toute retournée par ma lecture!

En bref : Un énorme coup de cœur pour cet univers sans pitié et ses personnages imparfaits.

Extraits :

« Le champ de bataille est mon temple. La pointe de ma lame est mon prêtre. La danse de la mort est ma prière. Le coup fatal est ma délivrance. »

« Je lève les yeux vers les étoiles et j’ai l’impression de voir l’infini. Mais toute la beauté des étoiles n’a aucun sens quand la vie sur terre est aussi horrible. »

« Je n’ai pas besoin de croire au surnaturel quand une réalité bien pire erre la nuit. »

« Laia est la danse sauvage d’un feu de camp tribal alors qu’Helene est le bleu froid de la flamme d’un alchimiste. »

« J’ai alors cru que c’était la fin du monde. En un sens, j’avais raison. Aujourd’hui il est temps de refaire mon monde. […] Cette fois je ne faiblirai pas. »

« La vie n’est pas toujours ce que l’on pense qu’elle sera. […] Tu es une braise sous la cendre, Elias Veturius. Tu vas provoquer une étincelle et brûler, ravager et détruire. Tu ne peux pas l’empêcher. »

« Laia, tu es pleine de vie, de noirceur, de force et d’esprit. Tu fais partie de mes rêves. Tu brûleras car tu es une braise sous la cendre. C’est ton destin. »

Bonne lecture! Toujours victorieux!

Xoxo

Publicités

7 commentaires sur « Une Braise Sous La Cendre »

  1. Un critique très bien rédigée où je suis d’accord avec ton ressenti.^^ C’est une très bonne lecture que j’ai adoré. La suite m’a également beaucoup plu. J’espère qu’elle t’entraînera autant que ce premier tome. Par contre, si tu pensais déjà haïr la Commandante, tu vas voir qu’elle peut faire « pire »… ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Merci! =)
      Attends, c’est possible de faire pire, et de la haïr encore plus?? o_O ça va au delà de mon imagination là je crois!
      J’ai hâte de lire la suite, et en même temps, le tome 3 ne sort pas avant 2018, donc je sais pas si je devrais enchaîner avec le 2, ou attendre un peu… ?

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s