The Vanishing Girl

Tome 1

the-vanishing-girl-tome-1-the-vanishing-girl-827406

Résumé : Chaque nuit, après s’être endormie, Ember Pierce disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où : à l’étranger dans une ville inconnue ou dans la chambre d’un garçon qui la fait craquer. Après dix minutes, son temps écoulé, elle retourne dans son lit. C’est un secret qu’elle a réussi à conserver pendant ces cinq dernières années. Mais, maintenant, quelqu’un d’autre est au courant.

Une semaine après son dix-huitième anniversaire, un garçon superbe, Caden Hawthorne, la kidnappe et la livre au gouvernement avant de disparaître sous ses yeux. Ember comprend alors deux choses : elle n’est pas seule et les gens comme elle – les téléporteurs – sont utilisés comme une arme.

Auteur : Laura Thalassa

Mon avis :

Tout d’abord je remercie NetGalley et Amazon Publishing France pour l’opportunité de lire ce livre.

Le récit se construit autour d’un concept original, qui allie complots gouvernementaux, modification génétiques, pouvoirs spéciaux, mystères (que je n’arrive pas à qualifier alors je m’arrête là) et pour pimenter le tout, la dure réalité des relations humaines, spécialement parmi les adolescents.

Mettez un certain nombre d’adolescents enfermés dans un camp, dans lequel ils s’entraînent quotidiennement côte à côte, et vous pouvez être sûrs que votre quotidien se pimentera de jalousies, d’amitiés, de trahisons, de romance et j’en passe.

Ember est un personnage très intéressant. Elle est débrouillarde, indépendante et forte. Ça fait un peu cliché pour une héroïne de Young Adult. Mais ça s’explique. Depuis ses treize ans, elle a dû apprendre à se débrouiller, à survivre, et à se préparer à toute éventualité, le tout en tachant de rester discrète, de ne pas se démarquer, justement pour éviter d’avoir à utiliser ces capacités de survie.

Bien sûr ça ne l’empêche pas d’avoir tout juste 18 ans, d’être impulsive, irréfléchi et parfois même un peu bête. Mais ça ne la rend que plus réaliste.

Si j’ai aimé l’intrigue, l’univers dans laquelle elle est placée et la complexité de la situation dans laquelle Ember se trouve, la partie romance de l’histoire ne m’a pas donné de palpitations. Si cet aspect n’avait pas été là, je m’en serais tout aussi bien passé. Peut-être est-ce lié au fait que seule Ember est vraiment développée et l’on ne sait pas grand chose des autres personnages, qui paraissent presque trop unidimensionnel… Ou alors je suis juste blasée des histoires d’amour. C’est aussi une possibilité j’avoue.

En bref : Toujours est-il que j’ai passé un très bon moment, et que j’attends de retrouver Ember dans un tome 2 avec plaisir.

Bonne lecture! Laissez les pages vous emporter si vous ne possédez pas le pouvoir de vous téléporter 😉

Xoxo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s