La cité des âmes perdues

The Mortal Instruments Tome 5, de Cassandra Clare

la-cite-des-tenebres,-tome-5---la-cite-des--mes-perdues-418495Résumé : Clary est folle de joie. Lilith serait anéantie et Jace sauvé… Mais quand les Chasseurs d’Ombres viennent le libérer, ils ne trouvent que du sang et du verre brisé. Jace a disparu. Clary découvre bientôt qu’il est devenu un serviteur des démons ! Son sort est désormais lié à celui de Sébastien, son pire ennemi…
Pour sauver l’homme qu’elle aime, Clary va devoir risquer plus que sa vie. existe-t-il encore le moindre espoir ?

Auteur : Cassandra Clare

Mon avis :

     Le tome 4 m’avait bien moins plu que les trois premiers que j’avais adorés. Je ne me rappelle plus pourquoi exactement, je l’avais moins apprécié. Surement parce que c’était le tournant vers une seconde partie de la saga bien plus sombre, et que du fait de la situation de Jace, il y avait beaucoup moins d’humour. Toujours est-il que cela a retardé ma lecture du tome 5 (cela plus le fait que je l’avais acheté quand j’étais à Londres, mais qu’en revenant j’ai dû laisser mes livres là-bas et je ne les ai toujours pas récupérés – de guerre lasse je l’ai emprunté à la bibliothèque).

     Du coup, me replonger dans cet univers a eu deux effets : le premier, j’ai été déboussolée. J’ai shadowhunter runeseu du mal à resituer par mal de petites choses, notamment les relations, mais ça va, ça n’a pas eu trop trop d’impact derrière. Le deuxième, j’ai été déboussolée : le plongeon dans le monde des Shadowhunters a cet effet que j’adore, qui me coupe complètement de la réalité. Du coup, les aller-retour entre le livre et le monde autour de moi m’ont un peu perturbée ^^

       Je suis impressionnée de l’univers toujours de plus en plus sombre. L’auteure gère son univers tellement bien, que malgré les dangers et la violence qu’il renferme, je n’ai qu’une seule envie, avoir du sang de Nephilim en moi et rejoindre les Chasseurs s’Ombres dans leur univers magique, féerique, démoniaque et si troublant.

       Encore une fois, la créativité de Cassandra Clare emmène l’histoire là où on ne l’attendait pas forcément. J’avoue n’avoir pas vus venir un certain nombre d’actions! J’ai été vraiment prise dans l’intrigue, dont j’attends maintenant le dénouement assez impatiemment. Et je me demande quand, enfin Clary et Jace, les amants maudits, pourront enfin être heureux ensemble!

       On retrouve les humours totalement différents de Jace et Simon, qui pour moi sont deux personnages qui se complètent. On découvre Sébastien vu sous un nouveau jour, où le doute ne nous quitte jamais. Quelqu’un peut-il réellement être complètement mauvais? Y a-t-il une once de sincérité chez lui? On veut y croire, et en même temps… C’est plus facile de se dire que non, il est entièrement démoniaque.

     Par contre pour Clary, j’ai eu un petit souci. Entre le tome 4 et le tome 5 j’ai eu le malheur de regarder la série, Shadowhunters. Série, qui bien que bourrée de défauts reste la-cite-des-tenebres,-tome-5---la-cite-des--mes-perdues-741139 (1)addictive. Mon problème ici est que je n’aime pas le choix de l’actrice pour la série, et que dans ma tête, jusque là, Clary ressemblait plus à la version film, donc Lily Collins. Mais en lisant ce cinquième tome, c’est la voix et le visage de l’actrice de la série qui s’imposait à moi. En fait c’est parce que j’ai réalisé que Clary, dans ses élans et déclarations d’amour, est très bien représentée par Katherine McNamara. Dans la série, je la trouve un peu nian nian, un peu naïve et ultra-romantique à souhait. Et finalement, dans certains passages du livre, ça lui correspond plutôt bien. Donc voilà, je me retrouve avec mon image de l’héroïne principale qui change complètement d’une scène à l’autre. Un peu perturbant je dois l’admettre… Mais ça n’a en rien changé mon avis sur l’intrigue, les personnages que j’adore depuis le début de la saga, l’univers que je trouve très bien travaillé, le style d’écriture qui rend la lecture facile et agréable.

En bref : Un tome 5 qui me relance dans la lecture de cette saga, après un tome 4 qui m’avait un peu moins plu. L’univers de Cassandra Clare vaut vraiment la peine qu’on vienne s’y perdre.

Extraits :

« Elle avait  tapissé les murs de posters de ses mangas préférés : Fullmetal Alchemist, Kenshin le vagabond, Bleach. » (juste parce qu’on a les mêmes goûts en mangas ^^)

« – Je savais que tu n’étais pas mort. Je t’ai vu aujourd’hui dans la bibliothèque avec…
– … Le colonel Moutarde ? » (parce que ça m’a fait rire, et que je parlais de Cluedo et de ses références dans les livres et séries avec ma sœur à peine quelques heures avant de lire ça)

« Il portait un pyjama jaune canari et ses pieds étaient chaussés de pantoufles vertes ornées d’un tête d’extraterrestre dotée de deux ressorts en guise d’antennes qui se balançaient mollement. »

« – Soyez les bienvenus dans la demeure de Saint Magnus, refuge pour Chasseurs d’Ombres errants,[…] »

« – Sache que j’ai répété mon discours devant une glace avant que tu arrives.
– Et ce discours, à quoi il a servi, hein?
– Je ne sais pas trop, admit Jace, mais je me suis trouvé très beau en le répétant. »

« – Qu’est-ce qu’il y a ? Qu’est-ce qui s’est passé ? Ma mère s’est aperçue de ma disparition?
– Pas encore. Dis-moi, Azaël, c’est le chat des Schtroumpfs ?
Il y eut un long silence.
– C’est Azraël, Simon. Et je te prie de ne pas utiliser la bague pour des questions débiles.« 

Bonne lecture!

Xoxo

 

Publicités

2 commentaires sur « La cité des âmes perdues »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s